Publié le 5 novembre 2021
|
Auteur : admin

Pouvez-vous nous présenter votre collectivité ?

La communauté de communes du Pays Haut Val d’Alzette (CCPHVA) est un territoire frontalier avec le Luxembourg, qui totalise 30 000 habitants. Du fait de sa situation périurbaine et frontalière, elle fait partie de la petite poignée d’Opérations d’Intérêt National (OIN) qui concernent 13 sites français jugés stratégiques par l’État.  
L’opération a pour objectif de doubler la population sur 20 ans, avec à la clé 1 milliard d’euros de retombées économiques. Pour accompagner cette dynamique, nous voulons être un laboratoire en matière de construction, d’équipement et de numérique. A ce dernier titre, nous bénéficions également des « investissements d’avenir » pour déployer notre plateforme participative baptisée ECLOR. 

Qu’est-ce que ECLOR ?

ECLOR est une plateforme numérique qui collecte et traite des données publiques anonymes issues de capteurs équipant le territoire, mais aussi des données recueillies avec la participation des habitants et des entreprises.
Gestion des déchets, éclairage public, développement économique, mobilité, habitat, assainissement, culture, qualité de l’air et de l’eau, consommation d’eau et d’électricité, domotique, sécurité, information… elle vise à mettre en place des solutions concrètes pour répondre à des besoins du quotidien.  
Elle contribue également à guider les stratégies des collectivités dans l’optique de mieux préserver l’environnement, de réduire la facture énergétique territoriale, et d’évaluer les effets des décisions prises.
 
Quels sont les partis pris d’ECLOR ?

Nous avons abordé le sujet non par la technologie, mais par le besoin d'innovation territoriale.  Au départ, nous n’avions aucune connaissance technique particulière, ni DSI. Nous avons appris en chemin avec le concours de partenaires engagés.
Nous nous sommes néanmoins fixés des règles pour nos choix techniques comme l’ouverture, l’interopérabilité, la pleine propriété de la solution et sa portabilité auprès d’autres territoires.
L’idée n’est pas d’avoir une solution par besoin, mais au contraire de "casser les silos" avec une solution transversale pour tous les sujets.
 
Pour en savoir plus sur le projet et ses grands enseignements, rendez-vous sur le 4ème webinaire du Cloud tour par Capgemini.